Née en 1976 à Marseille, Natasha Bertin est bercée toute son enfance par la musique et les arts graphiques. A l’âge adulte, elle affine ses choix sans faire de choix... elle devient peintre et pianiste.


"Les arts se mélangent, se complètent, s'attirent..." aime-t-elle à dire.

Deux desseins s’imposent au fil de sa route : la Faille et la Rouille.

L'instinct de la matière évolue sous ses doigts.
Utilisant principalement la peinture à l'huile, elle prépare souvent ses toiles au préalable avec toutes sortes de matériaux qui "ré-apparaitront" plus tard pour guider son oeuvre.
Parfois, la peinture seule lissée au doigt transcrit une pensée immédiate.

Une passion pour la rouille sous toutes ses formes l'amène progressivement à travailler cette couleur et à introduire des matériaux en fer dans ses travaux.
Elle porte une importance toute particulière au cadre qui entoure la toile par le fer, le bois, le brut...jusqu'à le compléter, le sublimer.
Sans contrainte dans sa création, elle laisse un libre arbitre réel quand à son interprétation : "Chacun  entend  ma peinture avec un ressenti qui lui appartient. La toile est mon évolution, elle me fait grandir, s'arrête sur mes doutes, mes interrogations,les dépasse, me fait aller de l'avant..."


Ne pas s'enfermer dans des cases.

Travailler la Faille, toujours.
   

 

                             

 

 

1646334538990.jpeg